Du métropolitain au Grand Paris, la cité de l’architecture nous embarque pour un long voyage

Share

Achèvement du tablier métallique de la station Concorde, le 25 juillet 1899, photographie de Charles Maindron. Collection Groupe RATP

RÉCIT – Alors que s’achèveront d’ici à 2030 les nouvelles gares du Grand Paris Express, le musée présente une exposition inédite sur le métro, son histoire et les transformations urbaines qui en découlent. Un parcours fleuve passionnant qui s’écrit encore.

De la création titanesque du métro parisien, jusqu’au chantier pharaonique du Grand Paris Express, il n’y a qu’un pas! Et la Cité de l’architecture ose le franchir, dans une exposition à la mesure de l’ambition de ces deux monumentales réalisations qui transforment la ville, les territoires et les usages urbains. En 1897, trois ans avant l’Exposition universelle de 1900, les Parisiens découvraient le métropolitain de Fulgence Bienvenue, ingénieur en chef des études, élu après maints bâtons dans les roues mis par l’État et plus de 100 projets concurrents, alors que le métro de Londres était déjà né en 1863 et celui de New York en 1868.

À partir de 2024, date de la mise en service des prolongements de la ligne 14, les Franciliens seront plongés dans une nouvelle aventure du rail sans précédent, à l’horizon 2030. Un saut d’échelle: de la ville de Haussmann à la métropole extra-muros, où vivent aujourd’hui plus de 10 millions d’habitants. Paris et les communes de sa banlieue, limitrophes ou…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Black Friday

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes