Le Studio des Acacias, incubateur d’artistes

Share

L’artiste américaine Lorna Simpson (à gauche) a été, cette année, le mentor de la Française Gaëlle Choisne (à droite) dans le cadre d’une exposition commune au Studio des Acacias. Dana Scruggs

DÉCRYPTAGE – Créé en 2021, Reiffers Art Initiatives est un fonds de dotation pour la jeune création contemporaine et la diversité culturelle. Près de l’Étoile, son lieu se veut un nouveau biotope grand public où des talents français peuvent éclore.

Comment crée-t-on sa bulle d’art à Paris? La capitale déborde déjà de propositions publiques et privées, d’institutions, de fondations, de connexions entre les divers mondes, de l’édition au luxe, de la presse aux expositions, de la mode à la performance, de la musique aux arts plastiques qui, ensemble, composent la scène vivante d’aujourd’hui. Comment exister quand le Marais a déjà Lafayette Anticipations, que la rue du Louvre revit avec la Bourse de Commerce, que le Jardin d’acclimatation voisine avec la Fondation Louis Vuitton à la Porte des Sablons, que le Hangar Y de Meudon transforme le premier hangar à dirigeables au monde en lieu d’exposition et d’expérience immersive? En se décalant par rapport aux axes dominants ou en changeant d’optique.

Le Studio des Acacias, ancien studio des grands photographes (Guy Bourdin, Richard Avedon, Irving Penn, Peter Lindbergh), lieu du fameux Studio Harcourt, mise sur cette idée d’un chemin plus buissonnier. Il est dans le Quartier de l’Étoile, au…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes