Valérie Maltaverne, l’incarnation du «Slow Made»

Share

À la tête d’Ymer&Malta, studio de création du design sur mesure, cette entrepreneuse s’inscrit dans ce courant du temps long qui porte les savoir-faire français.

Au départ, il y a la volonté de fédérer les acteurs des métiers d’art et du design, dont le savoir-faire est inouï mais pas assez souvent mis en valeur. À l’arrivée il y a un concept en plein dans l’air du temps: le «slow made». Ce temps après lequel on court sans cesse, gage d’une création durable et de qualité, est au cœur de l’actualité, d’autant plus après les années Covid, qui nous en ont fait prendre toute la mesure.

Les grandes marques de luxe ont vite compris l’intérêt d’adhérer à ce concept philosophique et environnemental, qui a largement débordé de son idée d’origine pour promouvoir leurs productions et mieux communiquer. Dans ce domaine de l’art et du design qui demande une grande technicité et de gros moyens financiers de production, il est plus difficile de se faire une place et d’être performant pour les moyennes et petites sociétés. Mais certaines se posent en fer de lance.

Fondée en 2009 par sa directrice artistique Valérie Maltaverne, le studio Ymer&Malta est une maison…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes