33 ans après Maman j’ai raté l’avion, Macaulay Culkin décroche son étoile à Hollywood

Share

Enfant star d’Hollywood, l’acteur a enchaîné les rôles de ses dix à quatorze ans avant de se retirer. En 2021, après de nombreux rôles dans des films indépendants, il est apparu dans American Horror Story, dans le rôle de Mickey.

Il y a 33 ans, Macaulay Culkin livrait dans Maman j’ai raté l’avion , réalisé en 1990 par Chris Colombus, une prestation qui fera de lui l’un des acteurs les plus populaires d’Hollywood, à l’âge de 10 ans. Vendredi, l’acteur inaugurait son étoile au Hollywood Walk of Fame, consécration pour beaucoup d’acteurs. À cette occasion, Macaulay Culkin et plusieurs membres du casting ont rendu hommage au film, devenu un incontournable des fêtes de Noël.

Catherine O’Hara, qui incarne la mère du petit Kevin McCallister dans les deux premiers films (sur les cinq que connaîtra la saga de 1990), a livré un discours plein d’émotions sur la performance et la carrière très précoce de Macaulay Culkin. «La raison pour laquelle les familles ne peuvent passer une année sans regarder et aimer Maman j’ai raté l’avion ensemble, c’est Macaulay Culkin, a déclaré l’actrice de 69 ans. Oui il avait un bon script et un réalisateur génial, mais c’est la performance parfaite de Macaulay en Kevin McCallister qui nous a offert ce garçon ordinaire dans une histoire extraordinaire.»

Star à l’âge de 10 ans

S’il se fait très discret aujourd’hui, Macaulay Culkin reste l’un des enfants star les plus célèbres d’Hollywood. Propulsé par son rôle dans Maman j’ai raté l’avion, il a enchaîné les tournages (huit en l’espace de quatre ans) avant de se retirer du système, en 1994, à l’âge de 14 ans. «Comment peut-on survivre à cela ?», s’est interrogée Catherine O’Hara à la fin de son discours. Selon elle, le «sens de l’humour» de Macaulay Culkin lui a permis de tenir le coup face à la célébrité fulgurante, l’argent, la drogue…

En 2016, il évoquait, dans une interview pour Les Inrocks l’importance qu’a eue son amitié avec Michael Jackson dans cette appréciation de la notoriété. «C’est l’une des personnes les plus importantes de ma vie. Il a été mon meilleur ami. Nous étions intimement liés parce qu’il savait ce que j’endurais, témoignait-il. Il savait ce que je traversais : la célébrité, le stress, les abus, une famille oppressante. Il a toujours été présent, compréhensif.» En 1991, Macaulay Culkin incarnait, comme il savait si bien le faire, un petit garçon turbulent et un peu trop fan de musique dans le clip de Black Or White du King of Pop.

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes