Actors Studio: le septième art et la méthode

Share

Robert de Niro a suivi les enseignements de Lee Strasberg à l’Actors studio dans les années 1960. © COPRA-PRODUCTION 1987 © AGAT FILMS 2022.

Un DVD et un ouvrage en forme de somme reviennent sur cette «école» mythique fondée par Lee Strasberg à New York. Marlon Brando, Robert De Niro ou encore Dustin Hoffman adoptèrent ses préceptes radicaux malgré les critiques de certains. Quelle époque!

L’Actors Studio remonte à la plus haute antiquité. Au moins. Surtout, éviter de l’écrire «Actor’s Studio». Dans le milieu, ce genre de bévue ne pardonne pas. La légende voulait même que Sidney Poitier y ait été concierge avant d’en suivre les cours. L’anecdote est fausse, mais elle dit assez l’aura de l’établissement. Un film d’Annie Tresgot, Hello Actors Studio (1987), et un volume de fort tonnage, Actors Studio. Histoire et esthétique d’une méthode, de Broadway à Hollywood, essaient de faire le tour de la question. Il fallait bien ça. Ce laboratoire a été fondé en 1947 sous la houlette d’Elia Kazan. En 1951, Lee Strasberg se chargea de la direction artistique. Cela dura jusqu’à la mort du gourou en 1982. L’influence de Stanislavski n’était pas mince. Le théoricien russe cherchait la vérité émotionnelle à partir du texte et de l’imagination. Strasberg la trouvait dans l’inconscient. Il n’était pas interdit de se demander à quel animal son personnage ressemblait. Il arrive que les deux…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes