Après avoir critiqué la génération Z, Jodie Foster en subit les foudres

Share

La comédienne a donné son avis sur les membres de la jeune génération qu’elle a pu côtoyer dans sa carrière. Des mots qui ont fortement déplu et lui ont valu une volée de bois vert sur X.

«Ils sont vraiment agaçants, surtout au travail». Quelques mots, glissés au cours d’une interview au sujet de la génération Z, ont fait de Jodie Foster la nouvelle cible de X (ex-Twitter). La comédienne, en pleine promotion pour la série True Detective, s’est entretenue avec le Guardian, et a incidemment donné son opinion sur la génération née entre 1990 et 2010. La mère de deux garçons d’une vingtaine d’années a laissé entendre que cette génération s’écoutait trop et n’avait pas le goût de l’effort.

Une remarque, perdue dans un entretien fleuve, qui a attiré l’attention des internautes. Plusieurs réactions courroucées ont fleuri sur X. «Ce qu’elle veut dire, c’est que “la génération Z n’accepte pas la merde, ne veut pas qu’on lui parle avec condescendance et refuse qu’on la fasse travailler au point de nuire à sa santé physique et/ou mentale”», raille un utilisateur. Un autre la condamne sans appel : «Critiquer une génération entière en dit plus long sur vous que sur la génération en question.» Certains remarquent que ce phénomène de dénigrement d’une génération envers l’autre est courant: «Il est certain que toutes les générations, à la fin de l’adolescence ou au début de la vingtaine, ont été critiquées pour le même genre de choses. Et c’est tellement pratique que nous oublions à quel point nous étions arrogants, paresseux et ridicules dans notre jeunesse.» «Les vieux qui se plaignent des jeunes, ce n’est pas nouveau.»

Tweet d’un utilisateur au sujet de l’interview de Jodie Foster
The Guardian

Plusieurs tweets conseillent à la comédienne de se familiariser d’avantage avec la génération en question : «Pourquoi Jodie Foster compare-t-elle les membres de la génération Z aux pires jeunes acteurs d’Hollywood, qui ne vivent pas dans la vraie Amérique et sont des gosses de riches. Sur quelle planète vit-elle si elle pense que son Hollywood de type Bel Air est la réalité ?» « Ok boomer. Voici une idée : Peut-être parler à la #GenZ et comprendre qu’ils n’ont pas grandi dans le même monde que vous et essayer de les comprendre au lieu de les dénigrer.»

Tweet d’un utilisateur au sujet de l’interview de Jodie Foster
The Guardian

Pourtant, dans le reste de l’entretien accordé au média britannique, Jodie Foster explique le lien privilégié qu’elle essaye d’entretenir avec les jeunes qui se destinent au septième art, en leur prodiguant ses conseils : «Ils ont besoin d’apprendre à se détendre, à ne pas trop réfléchir, à trouver quelque chose qui leur ressemble. Je peux les aider à trouver cela, ce qui est bien plus amusant que d’être, avec toute la pression que cela implique, le héros de l’histoire, assure-t-elle. Je tends souvent la main aux jeunes actrices.»

En dépit de tous les commentaires qui dénoncent «des sottises qui divisent», Jodie Foster a reçu le soutien d’une grande partie de ses fans : «Rien que la vérité», «Il n’est pas de mots plus vrais», «Je ne pensais pas qu’il était possible d’aimer encore plus Jodie Foster, mais apparemment, ça l’est», peut-on lire sur X.

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes