L’acteur Jonathan Majors reconnu coupable d’avoir agressé son ex-compagne

Share

(New York) Jonathan Majors a été reconnu coupable lundi d’avoir agressé son ancienne petite amie, à l’issue d’un procès de deux semaines dont l’acteur espérait qu’il sauverait sa réputation ternie et rétablirait son statut de vedette hollywoodienne émergente.


Un jury de Manhattan a reconnu Majors, 34 ans, coupable d’un délit d’agression et d’une infraction de harcèlement. Il a été acquitté d’une autre accusation d’agression et de harcèlement aggravé.

Majors, à qui l’on a demandé de se lever et de faire face aux jurés à la lecture du verdict, n’a pas montré de réaction immédiate, regardant légèrement vers le bas.

Sa sentence a été fixée au 6 février. Il risque jusqu’à un an de prison pour l’agression.

Les accusations découlent d’une dispute entre l’acteur de Creed III et sa petite amie, Grace Jabbari, qui a commencé sur la banquette arrière d’une voiture avec chauffeur et s’est poursuivie dans les rues de Manhattan en mars dernier.

Grace Jabbari, une danseuse britannique de 30 ans, a accusé M. Majors de l’avoir attaquée à l’intérieur du véhicule, ce qui l’a plongée dans une douleur « atroce ». Elle a déclaré qu’il l’avait frappée à la tête avec sa main ouverte, qu’il lui avait tordu le bras derrière le dos et qu’il lui avait serré le majeur jusqu’à ce qu’il se fracture.

Les avocats de Mme Majors ont déclaré qu’elle était l’agresseur, affirmant qu’elle était entrée dans une rage jalouse après avoir lu un message texte sur son téléphone envoyé par une autre femme. Ils ont déclaré que Mme Jabbari avait répandu un « fantasme » visant à faire tomber l’acteur, qui essayait seulement de récupérer son téléphone et de s’enfuir en toute sécurité.

Le verdict a porté un coup sévère à M. Majors, qui était sur le point de devenir une vedette hollywoodienne jusqu’à ce que son arrestation, en mars dernier, mette un terme à sa carrière.



Content Source: www.lapresse.ca

En savoir plus

Nouvelles récentes