Plainte pour viol | Entente à l’amiable entre Puff Daddy et la chanteuse Cassie

Share

(New York) La vedette américaine Sean Combs, Puff Daddy sur scène, et son ex-compagne Casandra Ventura, alias Cassie, sont parvenus vendredi à un accord « à l’amiable » au lendemain d’une plainte au civil contre lui pour viol et violences, ont confirmé samedi les deux parties, via l’avocat de la plaignante.


« Hier soir, Mme Ventura et M. Combs ont trouvé une solution qui les satisfait tous les deux après qu’elle eut porté plainte contre lui devant la justice américaine à New York », a écrit dans un courriel transmis à l’AFP Douglas Wigdor, qui représente la chanteuse de R & B, danseuse et mannequin de 37 ans.  

Dans des déclarations transmises par cet avocat new-yorkais, Mme Ventura indique avoir « décidé de régler cette affaire à l’amiable suivant des conditions qui me laissent un certain contrôle », sans plus de détails juridiques et financiers.

De son côté, Sean Combs, Puff Daddy ou Diddy à la scène, a également parlé, via Me Wigdor, d’un « règlement à l’amiable » et « souhaité tout ce qu’il y a de mieux à Cassie et à sa famille. Avec amour ».

L’annonce d’une plainte au civil jeudi soir devant le parquet fédéral de Manhattan avait fait l’effet d’une bombe révélée d’abord par le New York Times.

Le document judiciaire de 35 pages, consulté par l’AFP, décrivait des « violences sexuelles », « psychologiques », des « comportements déviants » sur plus d’une décennie et accusait M. Combs de l’avoir violée en 2018 après qu’elle eut tenté de le quitter.  


PHOTO ANGELA WEISS, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Sean Combs et Casandra Ventura en 2018

L’avocat new-yorkais de M. Combs, Ben Brafman, avait « farouchement » nié ces allégations, qu’il avait qualifiées d’« insultantes et scandaleuses ».  

Selon le témoignage de Mme Ventura, elle avait rencontré la vedette du hip-hop en 2005, lorsqu’elle avait 19 ans et lui 37.

Sean Combs est accusé dans la plainte de l’avoir « souvent frappée à coups de poing, de pied, tapée, piétinée avec pour résultats des contusions, lèvres éclatées, yeux au beurre noir et saignements ».

Cette action en justice avait été rendue possible grâce à une loi de l’État de New York qui permet depuis novembre 2022, mais pendant un an seulement, aux victimes de violences sexuelles de porter plainte au civil pour des faits criminels prescrits.

La plainte de Mme Ventura visait aussi les sociétés de son ancien compagnon, musicien et producteur de rap : Bad Boy Entertainment, Bad Boy Records, Epic Records, Combs Enterprises et Doe Corporations 1-10.

« Après des années de silence et de ténèbres, je suis finalement prête à raconter mon histoire et à m’exprimer en mon nom et pour le bien de toutes les autres femmes qui subissent des violences et des agressions » dans leur couple, avait affirmé Cassie jeudi.

Sean Combs fait partie du club des milliardaires du hip-hop, grâce aussi à ses affaires dans l’industrie de l’alcool.



Content Source: www.lapresse.ca

En savoir plus

Nouvelles récentes