Raphaël Quenard, un acteur pas là par hasard

Share

LES FIGURES QUI ONT MARQUÉ 2023 (4/5) – Avec Chien de la casse , Yannick et Cash, le comédien de 32 ans a crevé l’écran. Trois premiers rôles pas si farfelus qui laissent entrevoir une carrière prolifique et passionnante. Retour sur l’année faste de l’acteur d’une génération.

Virginie Efira et Franck Dubosc ne font pas le poids. Avec sept films sortis en 2023, sur les écrans comme sur les plateformes, Raphaël Quenard laisse très loin derrière la concurrence. Il apparaît parfois le temps d’un plan (Jeanne du Barry ) ou d’une séquence (Je verrai toujours vos visages). Mais il impressionne surtout dans une série de premiers rôles marquants. Le Mirales de Chien de la casse, de Jean-Baptiste Durand, le Yannick de Quentin Dupieux et le Daniel Sauveur de Cash, de Jérémie Rozan, ont confirmé l’irrésistible ascension de l’acteur de 32 ans. Il faut ajouter Sur la branche et Sentinelle.

2024 risque de conforter son statut de permanent du spectacle. L’acteur a déjà mis en boîte plusieurs films, alternant des rôles nécessitant un jour de tournage et de plus consistants. Il sera ainsi à l’affiche de Leurs enfants après eux , de Ludovic et Zoran Boukherma (« un rôle de cocaïnomane avec un chien à trois pattes »), des Trois Fantastiques, de Michaël Dichter, de L’Attachement

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes