Accusé d’avoir tiré sur un ex-ami | Le rappeur A$AP Rocky plaide non coupable

Share

(Los Angeles) Le rappeur américain A$AP Rocky a plaidé non coupable lundi devant un juge de Los Angeles, dans l’affaire où il est soupçonné d’avoir tiré sur un de ses anciens amis avec qui il avait fondé le collectif de hip-hop ayant inspiré son nom de scène.


Né Rakim Mayers, le chanteur de 35 ans, qui a deux enfants avec Rihanna, est poursuivi pour agression avec une arme semi-automatique dans ce dossier.

Los du procès, « les faits ressortiront et montreront qu’il est vraiment innocent et qu’il est victime dans cette affaire », a assuré son avocat Joe Tacopina à la sortie du tribunal.

L’affaire remonte à novembre 2021.

Terell Ephron, un des membres fondateurs du collectif A$AP, accuse le rappeur d’avoir tiré plusieurs fois vers lui lors d’une altercation nocturne dans les rues de Hollywood, le blessant légèrement à la main.

M. Ephron, alias A$AP Relli, a expliqué en novembre que son amitié avec A$AP Rocky a fini par s’effriter, car il estimait que le rappeur avait « pris le melon ».

Il lui reproche d’avoir oublié les autres membres du collectif qu’ils ont fondé à New York en 2008 lorsqu’ils étaient au lycée et qui lui a permis d’accéder à la célébrité.

Selon lui, la vedette a parlé de faire des affaires avec eux sans jamais tenir ses promesses envers ses partenaires de jeunesse, dont certains se sont enfoncés dans la pauvreté et la drogue.

Cela a nourri des tensions entre les deux hommes, particulièrement après la mort d’un des membres du collectif à l’automne 2021. Jusqu’à ce soir de novembre, où leur rendez-vous devant un hôtel d’Hollywood a dégénéré en coups de feu.

La vedette a sorti une arme à feu et lui a plaqué contre la poitrine en lui disant « Je vais te tuer maintenant », avant de s’éloigner, selon M. Ephron.

Furieux d’avoir été menacé, le plaignant a suivi le rappeur en l’invectivant, qui s’est finalement retourné pour lui tirer dessus, selon lui.

La défense d’A$AP Rocky assure que M. Ephron, qui a également intenté une procédure au civil, a fabriqué cet incident – partiellement filmé par des caméras de vidéosurveillance – pour essayer d’obtenir de l’argent.

Après deux albums – Long. Live. A$AP et At. Long. Last. A$AP – qui l’ont catapulté au rang de vedette pendant la première moitié de la décennie 2010, le rappeur a produit peu de musique ces dernières années.

En 2019, il a été condamné à de la prison avec sursis en Suède après une bagarre. Une affaire qui avait provoqué des tensions diplomatiques entre Stockholm et Washington, poussant l’ex-président Donald Trump à intervenir.



Content Source: www.lapresse.ca

En savoir plus

Nouvelles récentes