Blackpink renouvelle son contrat

Share

(Séoul) Les quatre membres du girls-band Blackpink ont renouvelé mercredi leur contrat avec YG Entertainment, a annoncé la société, mettant fin aux spéculations sur l’avenir du groupe de K-Pop au succès mondial.


Les actions de YG Entertainment, principale maison de disques de K-pop, la pop sud-coréenne qui a conquis la planète, ont bondi de plus de 20 % après cette annonce.

Les rumeurs autour de Blackpink et de leurs projets futurs enflaient depuis l’expiration des contrats initiaux du quatuor en août. Des médias locaux avaient suggéré que l’une des artistes, Lisa, avait rejeté l’offre de YG.

Mais YG a annoncé mercredi que les quatre membres du groupe, Jenny, Lisa, Jisoo et Rosé, avaient resigné avec la maison de disques pour les « activités du groupe ».

« Après des discussions approfondies avec Blackpink, nous avons signé un contrat d’exclusivité pour les activités du groupe basé sur une profonde confiance », a indiqué la maison de disques dans un communiqué transmis à l’AFP.

« Avec le soutien total de YG, Blackpink prévoit de récompenser l’amour des fans du monde entier avec des activités à la hauteur de leur statut mondial, notamment la sortie d’un nouvel album et une tournée mondiale à grande échelle », ajoute le communiqué.

Blackpink a émergé de la scène K-pop sud-coréenne en 2016, multiplié les succès avec des titres comme Kill this Love ou Boombayah, et s’est lancé dans de longues tournées mondiales.

Leur chaîne YouTube officielle, forte de 92,3 millions d’abonnés, est l’une des chaînes d’artistes les plus suivies au monde sur la plateforme.

Les Blackpink ont aussi été le premier groupe féminin de K-pop à atteindre le sommet du classement américain Billboard 200, et les premiers artistes asiatiques à figurer en tête d’affiche de festivals prestigieux tels que Coachella.

La puissante société YG, s’est en revanche retrouvée au centre d’un scandale qui a ébranlé la Corée du Sud à partir de 2018.

La réputation de la maison de disques a été entachée par ses liens avec Seungri, ancien membre du groupe Bigbang et co-directeur de la boîte de nuit Burning Sun qui a fait l’objet d’enquêtes criminelles. Seungri a été condamné à 18 mois de prison pour avoir, entre autres, offert des femmes à des investisseurs potentiels en échange de services sexuels.

Après son communiqué sur les contrats des Blackpink, les actions de YG Entertainment ont bondi de 24,58 % à 59 800 wons dans les échanges de l’après-midi à Séoul.



Content Source: www.lapresse.ca

En savoir plus

Nouvelles récentes