Dossier – 7 articles | Les tops de nos journalistes | La crème de la crème

Share

Du rock, du « blues » malien, de la trad québécoise, du folk spirituel et de l’électro sombre, 2023 m’a fait traverser les frontières du temps, des genres et des pays.


Les voix du nord avec cordes et piano, Le vent du nord

Ici, le titre dit tout : sur cet album, les gars du groupe Le vent du nord se contentent de chanter des airs enregistrés ces 20 dernières années, mais réarrangés pour piano et quatuor à cordes. L’arrimage entre musiques classique et traditionnelle se fait ici avec un naturel renversant et convaincant. Au piano, Philippe Prud’homme est juste même quand il flirte avec une approche plus moderne, les cordes sont poignantes et embrassent subtilement des siècles de musique occidentale. Magnifique.

Les voix du vent avec cordes et piano

Néo-trad

Les voix du vent avec cordes et piano

Le vent du nord

La compagnie du nord

Memento Mori, Depeche Mode

Propulsé par la chanson Ghosts Again, Memento Mori est le plus grand disque de Depeche Mode depuis Playing the Angel ou même Songs Of Faith & Devotion. Réduit à un duo, le groupe pionnier de la musique électronique signe un album sombre, hanté par la mort, mais aux arrangements fins et puissants, qui évoquent parfois le passé (Jean-Michel Jarre, Kraftwerk). Martin Gore, principal architecte musical de Depeche Mode, a trouvé une inspiration nouvelle sur ce disque qui lorgne le côté obscur du cœur et de l’existence, mais aux mélodies prenantes.

Memento Mori

Électro

Memento Mori

Depeche Mode

Columbia / Sony

Seven Psalms, Paul Simon

PHOTO EVAN AGOSTINI, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Paul Simon à New York, en 2018, lors de sa tournée d’adieu

Simon & Garfunkel m’a accompagné toute ma vie. Paul Simon, moins, même si je connais les jalons de sa carrière solo. Rien de tout ça ne prépare vraiment à la beauté de Seven Psalms, long poème folk où le vénérable songwriter américain contemple sa finalité et interroge les limites de sa foi. Il y a d’une part ces thèmes récurrents, mélodiquement riches, puis ce jeu touchant à la guitare et les arrangements somme toute économes. La grandeur du disque tient à son intimité et à sa franchise. La finale, en duo avec sa compagne Eddie Brickell, est belle à en pleurer.

Seven Psalms

Folk

Seven Psalms

Paul Simon

Owl Records / Sony

London Ko, Fatoumata Diawara

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE FATOUMATA DIAWARA

Fatoumata Diawara sur scène

On ne doit pas prendre Fatoumata Diawara au pied de la note quand elle dit que sa musique, c’est du blues. London Ko, comme les autres disques de la chanteuse malienne, ne sonne ni comme s’il provenait du Mississippi ni comme s’il s’inscrivait à la suite du grand Ali Farka Touré. Elle parle d’abord d’un état d’esprit qui, ici, fait de la télépathie avec Damon Albarn (Blur, Gorillaz) pour créer un album bourré de collaborations (Yemi Alade, M, Brooklyn Youth Chorus, etc.) plein de groove, souvent joyeusement funk et plus pop que ce à quoi Fatoumata Diawara nous a habitués dans le passé. Son blues est en fait une couleur très chaude.

London Ko

Pop africaine

London Ko

Fatoumata Diawara

Montuno Producciones / Wagram

Dans la seconde, Karkwa

PHOTO JOSIE DESMARAIS, ARCHIVES LA PRESSE

Karkwa a donné quatre concerts au MTelus en novembre et en décembre.

Il n’y a pas si longtemps, au tournant du mois de décembre, Karkwa prouvait sur scène tout le bien qu’on pensait déjà de Dans la seconde, son premier album depuis des lustres. Son meilleur depuis… toujours. Totalement affranchi de ses influences passées, en parfaite maîtrise de son univers, avec une maestria qu’on a toujours sentie chez ces cinq musiciens, mais qui ne s’était jamais exprimée de manière aussi limpide, sans prise de tête, Karkwa crée un rock enraciné qui arrive à sonner neuf. En même temps, on perçoit que le groupe ne se sent justement plus obligé de faire du rock… Ce retour de Karkwa est censé ne pas durer. Or, si Dans la seconde est le point final à son histoire, c’en sera le point culminant.

Dans la seconde

Rock

Dans la seconde

Karkwa

Simone Records

Mes cinq autres chansons de 2023

White Horse, Chris Stapleton

Both Sides Now (Live at Newport 2022), Joni Mitchell

Shake It Off (Taylor’s Version), de Taylor Swift

Nitepuatautat, de Maten (avec Black Bear)

Dance the Night, Dua Lipa



Content Source: www.lapresse.ca

En savoir plus

Nouvelles récentes