Élections européennes | L’UE aimerait compter sur Taylor Swift pour mobiliser les jeunes électeurs

Share

(Bruxelles) Taylor Swift à la rescousse pour les élections européennes de juin ? L’idée fait son chemin à Bruxelles.


La superstar américaine ayant encouragé – avec succès – ses fans à s’inscrire sur les listes électorales aux États-Unis, son passage annoncé en Europe au printemps donne des idées à l’exécutif européen.

« Personne ne peut mobiliser la jeunesse mieux que des jeunes eux-mêmes », a expliqué mercredi le vice-président de la Commission européenne, le Grec Margaritis Schinas, devant des journalistes.

« Ce sont des jeunes qui peuvent inciter les jeunes à participer davantage (aux scrutins), bien plus que des commissaires européens dans une salle de presse », a-t-il reconnu, lucide.

« Par exemple, Taylor Swift », a-t-il poursuivi dans un sourire.

Et de rappeler l’influence colossale de l’interprète de Shake It Off ou Bad Blood : l’artiste de 34 ans, personnalité de l’année selon le magazine Time, avait invité en septembre ses quelque 270 millions d’abonnés sur Instagram à s’inscrire sur la plateforme Vote.org en vue de participer aux élections de l’automne 2024 aux États-Unis.

Résultat ? L’organisation a recensé plus de 35 000 nouvelles inscriptions ce jour-là, un bond de 23 % par rapport à la même journée un an plus tôt.

« J’espère vraiment qu’on en fera de même pour les jeunes Européens, j’espère vraiment que quelqu’un dans son équipe média suit cette conférence et pourra lui transmettre notre requête », a-t-il ajouté.

Taylor Swift doit se rendre en Europe au printemps dans le cadre de sa tournée mondiale, avec un premier concert parisien prévu le 9 mai – date de la Journée de l’Europe.

Plus de 400 millions d’Européens seront appelés aux urnes du 6 au 9 juin dans les 27 pays de l’UE pour renouveler le Parlement, institution qui participe à l’adoption des législations aux côtés des États membres.

Lors des dernières élections, en mai 2019, le taux de participation était en hausse, mais la moyenne pour l’Union ne s’établissait qu’à 50,66 %.

La participation était encore plus faible pour les moins de 25 ans (42 %) et chez les 25-39 ans (47 %), mais marquait une nette amélioration par rapport au scrutin précédent de 2014 (où des taux de 28 % et 35 % respectivement avaient été enregistrés), selon des chiffres du Parlement européen.



Content Source: www.lapresse.ca

En savoir plus

Nouvelles récentes