Merry Christmas One and All ! | Noël avant l’heure avec Mariah Carey

Share

Ça ne s’invente pas : la soirée de la venue de Mariah Carey à Montréal, un léger manteau blanc s’est déposé sur la métropole. Les flocons tombaient doucement tandis que près de 15 000 spectateurs se préparaient à accueillir la reine incontestée de Noël au Centre Bell.


L’accueil des Montréalais a été bruyant et senti. L’arrivée de Mariah Carey a été aussi grandiose qu’on aurait pu l’imaginer. Sur la scène décorée comme un paradis blanc de Noël, deux énormes paquets cadeaux dans lesquels étaient cachés deux jeunes ballerines, qui ont ouvert le spectacle avec un enchanteur numéro de danse sur les notes de All I Want for Christmas is You. Puis, sortie tout droit du plancher, la vedette de la soirée a émergé, en chantant Sugar Plum Fairy.

L’interprétation des premières chansons a été magique. On a tout de suite su que Mariah Carey s’apprêtait à nous livrer une formidable performance vocale. Aidée de trois choristes et d’un fantastique groupe de musiciens, elle a immédiatement été captivante. Des danseurs, des enfants et des adultes, vêtus de chandails aux couleurs de Noël (bien sûr) ont rendu les numéros encore plus festifs. Puis, malheur, les problèmes de son ont commencé. Dérangée par le grincement du micro, Mariah a chanté et encore chanté.

La starlette n’a même pas bronché et s’est ensuite adressée à la foule. « Montréal ! Noël est bientôt là, j’ai tellement hâte ! » Ils ont été 14 800 à lui signifier leur enthousiasme en réponse.

Elle a alors lancé Oh Santa, elle a poussé la note comme on l’en sait capable. Après Christmas (Baby, Please come home), Mariah a amené au Centre Bell le moment le plus Mariah qui soit. « Je vais avoir besoin de ma glam team », a-t-elle mentionné avant que deux maquilleurs ne débarquent sur scène pour lui refaire une beauté, en direct, en plein milieu du spectacle. Pourquoi sortir de scène quand on peut simplement créer un moment épique de coquetterie devant son public ?

Les soucis de son ont continué, moins fréquents, mais tout de même incommodants. La chanteuse n’a jamais été ébranlée. En milieu de spectacle, le problème a finalement été réglé.

Noël sur scène

La mise en scène en a fait beaucoup pour nous ravir mercredi soir. Il y avait la fantastique Mariah Carey, qui malgré ses interactions manquant parfois un peu de naturel, a été incroyablement divertissante. Elle nous a époustouflés par sa performance vocale.

Il y avait aussi le décor, figé, mais féerique. La forme de l’écran géant représentant une boule de Noël géante, on a eu droit à différentes images un peu génériques évoquant le temps des Fêtes.

Il y avait finalement les danseurs et autres artistes, qui ont toujours su créer des moments amusants. Un père Noël est venu lancer des chandails dans la foule avant de se lancer dans une petite danse lascive. Un groupe de rock, mené par l’enfant de Mariah Carey et Nick Cannon, Rocky, a interprété la chanson Christmas Wraping. Finalement, un chœur de gospel de sept chanteurs s’est lancé dans une très belle exécution de Fall In love at Christmas.

Tout ce temps, Mariah Carey était en coulisses en train de revêtir le plus incroyable des costumes de scène (son « ensemble », à lire avec l’accent anglophone), inspiré de la vierge… version scintillante et royale. Un immense diadème sur la tête, dans une robe blanche, drapé d’une cape, elle a alors chanté Silent Night, accompagné de chœur.

Comme Beyoncé l’a fait avec sa fille Blue, Mariah Carey a donné à ses enfants une chance de briller sur scène. Après Rocky, c’est sa fille Monroe qui est arrivée sur scène, dans une robe de princesse et un diadème elle aussi. Main dans la main, mère et fille ont chanté Jesus Born On This Day en duo. Parce qu’elle tient clairement de sa mère, la jeune fille a aidé à créer un très beau et attendrissant moment.

One Child, Joy to the World (renversante interprétation, avec le chœur gospel), Christmas Time is in the air again ont permis de conclure le deuxième volet du spectacle.

Les classiques de Mariah

Place ensuite à un moment qui n’avait plus rien à voir avec Noël. Après My All, chantée par un chœur et d’incroyables chanteurs, on a eu droit à la « 2023 MC Hit List ».

Mariah Carey s’est lancée dans un medley de ses anciens succès. La foule s’est remise sur ses pieds pour chanter avec elle : Always Be My Baby, Dreamlover, Honey, Heartbreaker, A No No, Fly Like A Bird et quelques autres. Le public a été ravi. De nouveau, sur ces morceaux qu’on connaît, elle a impressionné par la justesse de sa voix.

À la suite du retour de la glam team (« Je me suis rendu compte qu’il n’y a pas de raison de ne pas faire ça sur scène, plutôt qu’en coulisses », a lancé la chanteuse). We belong together a résonné dans le Centre Bell. Ce classique que tout le monde connaissait par cœur (encore plus que les classiques de Noël) a été reçu avec frénésie. La chanteuse n’a pas déçu. La superbe Hero, qui a suivi et somptueusement conclu le spectacle… avant un rappel, qui a ramené l’esprit de Noël à l’avant-plan au Centre Bell. Après Santa Claus is coming to Town, la diva a terminé avec le classique de tous les classiques : All I Want for Christmas is You. Débarquée sur un train, quittant la scène sous une averse de neige après une superbe ultime performance vocale, Mariah Carey nous a démontré une bonne fois pour toutes pourquoi c’est elle, la reine de Noël.

On n’aurait pas pu rêver mieux pour terminer la soirée et débuter (officiellement) la saison des Fêtes.



Content Source: www.lapresse.ca

En savoir plus

Nouvelles récentes