Tarmo Peltokoski, le nouveau prodige finlandais

Share

Tarmo Peltokoski prendra, à partir du 1
er septembre 2024, la direction musicale de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse. Romain Alcaraz

PORTRAIT – Formé par une grand-mère mélomane et le maître Jorma Panula, le chef de 23 ans épate par son talent et son naturel.

Halle aux grains de Toulouse, samedi 2 décembre. Une des dates encore rares où Tarmo Peltokoski, 23 ans, retrouve cette saison l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, dont il sera officiellement directeur musical le 1er septembre 2024. Renaud Capuçon, qui joue pour la première fois le plus qu’exigeant Concerto pour violon de Schönberg, impressionne par sa préparation et sa concentration: chapeau. Mais il n’a de mots que pour le chef qui pourrait être son fils: «Ce n’est presque pas normal», confie-t-il en évoquant l’aisance et la maturité du maestro, confirmées après l’entracte par un Ainsi parlait Zarathoustra aussi souple que tenu. Une musicienne de la Deutsche Kammerphilharmonie de Brême, dont il est le premier chef invité, dit: «Il semble avoir un siècle d’expérience, je ne sais pas d’où ça vient.»

Il y a quelque chose de singulier à voir un chef si jeune être si libre et magnétique face à l’orchestre, tout en sachant exactement ce qu’il veut. On nous l’avait décrit comme renfermé…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes