Taylor Swift, fausse hétéro ? | Un texte publié dans le New York Times fait polémique

Share

(New York) Un texte spéculant sur l’orientation sexuelle de Taylor Swift a déclenché un vif émoi sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes appelant à son retrait.  


La tribune en question, comptant environ 5000 mots et publiée dimanche dans les pages « opinions » du New York Times, avance l’hypothèse que la superstar américaine de la pop s’identifie de façon voilée comme membre de la communauté LGBTQ, tout en s’affirmant publiquement hétérosexuelle.

Sollicités par l’AFP, ni le quotidien new-yorkais ni les agents de l’artiste âgée de 34 ans, personnalité de l’année 2023 du Time, n’ont donné suite.

L’article controversé est « intrusif, inexact et déplacé », a toutefois commenté anonymement une personne de l’entourage de Taylor Swift, citée par la chaîne CNN.  

De très nombreux lecteurs ont également réagi en critiquant le New York Times, rejetant l’idée que l’idole américaine de la jeunesse puisse être une lesbienne n’ayant pas encore fait son coming-out.  

L’auteure du texte, Anna Marks, dresse une longue liste d’actes réalisés par Taylor Swift censés suggérer qu’elle est « queer ».  

L’addition de tous ces faits « suggère aux personnes queer qu’elle est l’une d’entre elles », avance la journaliste.

Anna Marks cite l’exemple de Chely Wright, une chanteuse américaine de musique country, qui avait confié avoir dû attendre des années avant de « sortir du placard », pour des raisons personnelles et directement liées à sa carrière.  

Taylor Swift, adulée par des légions de fans – les « Swifties » – milite ouvertement pour les droits des LGBTQ, sans jamais s’être identifiée elle-même comme « queer ».  

Au fil des ans, on lui a au contraire connu des relations amoureuses avec diverses célébrités masculines, qui ont fait les délices des pages people des magazines.  

La chanteuse de Shake It Off, Anti-Hero et You Need To Calm Down, dont la carrière a démarré à Nashville, berceau de la country, s’affiche depuis plusieurs mois avec le joueur de football américain des Chiefs de Kansas City, Travis Kelce.  

Elle qui est désormais vue comme une icône féministe a parallèlement secoué l’industrie de la musique avec une tournée au succès phénoménal.  



Content Source: www.lapresse.ca

En savoir plus

Nouvelles récentes