Tournée d’adieu The End of the Road | Kiss présente ses avatars qui seront en vedette de futurs concerts

Share

Le groupe Kiss a mis un terme samedi à sa tournée d’adieu The End of the Road au célèbre Madison Square Garden de New York.


Mais comme les admirateurs dévoués le savent sûrement, ils n’allaient jamais arrêter. Pas vraiment.

Lors de leur rappel, la formation actuelle du groupe — les fondateurs Paul Stanley et Gene Simmons ainsi que le guitariste Tommy Thayer et le batteur Eric Singer — a quitté la scène pour révéler leurs avatars numériques. Après la transformation, le groupe virtuel s’est lancé dans une performance de God Gave Rock and Roll to You.

La technologie de pointe a été utilisée pour annoncer un nouveau chapitre du groupe de rock : après 50 ans de Kiss, le groupe s’intéresse désormais à une sorte d’immortalité numérique.

Les avatars ont été créés par la compagnie d’effets spéciaux de George Lucas, Industrial Light & Magic, en partenariat avec Pophouse Entertainment Group, qui a été cofondé par Björn Ulvaeus d’ABBA. Les deux sociétés se sont récemment associées pour le spectacle ABBA Voyage à Londres, au cours duquel les fans ont pu assister à un concert complet du groupe suédois, interprété par leurs avatars numériques.

Per Sundin, président-directeur général de Pophouse Entertainment, affirme que cette nouvelle technologie permet à Kiss de perpétuer son héritage pour « l’éternité ». Il dit que le groupe n’était pas sur scène lors de la performance virtuelle parce que « c’est l’élément clé » de la technologie d’avenir. « Kiss pourrait donner un concert dans trois villes le même soir sur trois continents différents. C’est ce que vous pourriez faire avec ça », a-t-il renchéri.

Pour créer leurs avatars numériques, qui sont décrits comme une sorte de version super-héroïque du groupe, Kiss a utilisé des combinaisons de capture de mouvement.

L’expérimentation de ce type de technologie est devenue de plus en plus courante dans certains secteurs de l’industrie musicale. En octobre, la vedette de la K-pop Mark Tuan s’est associée à Soul Machines pour créer un « jumeau numérique » automatisé de manière autonome appelé « Digital Mark ». Ce faisant, M. Tuan est devenu la première célébrité à associer son image à l’intégration GPT d’OpenAI, une technologie d’intelligence artificielle qui permet aux admirateurs d’engager des conversations en tête-à-tête avec l’avatar de M. Tuan.

Aespa, un groupe de chanteuses K-pop, se produit fréquemment aux côtés de leurs avatars numériques — le quatuor est censé être considéré comme un octette avec des jumeaux numériques. Un autre groupe de chanteuses, Eternity, est entièrement composé de personnages virtuels — aucun humain n’est nécessaire.

« Ce que nous avons accompli est incroyable, mais ce n’est pas suffisant. Le groupe mérite de vivre parce qu’il est plus grand que nous, a déclaré le chanteur de Kiss, Paul Stanley, lors d’une entrevue en table ronde. C’est excitant pour nous de passer à l’étape suivante et de voir Kiss immortalisé. »

« Nous pouvons être éternellement jeunes et emblématiques à jamais en nous emmenant dans des endroits dont nous n’avons jamais rêvé auparavant, a ajouté le bassiste de Kiss, Gene Simmons. La technologie va permettre à Paul de sauter plus haut qu’il ne l’a jamais fait auparavant. »

Et pour ceux qui n’ont pas pu assister au spectacle du Madison Square Garden, restez à l’écoute, car un concert d’avatar de Kiss pourrait très bien être en route.



Content Source: www.lapresse.ca

En savoir plus

Nouvelles récentes