Beauté homme : comment prendre soin de ses boucles ?

Share

Qu’ils soient ondulés, frisés ou crépus, il n’est pas toujours évident de donner de jolis mouvements à ses cheveux. Pourtant quelques gestes justes permettent d’obtenir une boucle définie et soignée. Suivez les conseils de notre experte.

« C’est toute une histoire d’avoir les cheveux bouclés. Quand j’avais entre 20 et 25 ans, je les coupais très court pour ne pas avoir à m’en soucier et les lissais au sèche-cheveux. À la fin de mes études, je les ai laissés pousser et ai appris à les aimer », confie Benjamin, architecte d’intérieur de 38 ans, qui a finalement trouvé une routine méticuleuse. Gel maison à base de graines de lin, lait capillaire et séchage à l’air libre… Le jeune homme avait testé tout un tas de produits nourrissants et coiffants avant de trouver les plus adaptés, « car j’ai les cheveux crépus et préfère des boucles bien définies », souffle-t-il.

Cela demande des efforts. Contrairement à un cheveu lisse qui mérite moins d’attention, la boucle, sous toutes ses formes, nécessite un entretien particulier pour la rendre souple et dessinée. Pour adopter les gestes justes, et pour toutes les crinières, nous avons fait appel à Aude Livoreil-Djampou, fondatrice des salons parisiens Ana’e, spécialisés dans le soin des cheveux bouclés, frisés et crépus.

Décomplexer la boucle

« Aujourd’hui, les jeunes hommes assument leurs boucles contrairement aux plus anciens, a remarqué la coiffeuse. Ils ont développé les mêmes envies que les femmes, c’est-à-dire qu’ils recherchent une boucle bien définie, pas trop de frisottis, de la brillance et de la souplesse ». Elle, ne réalise aucune différence de genre et pratique des soins identiques à ceux des femmes. La tendance a même évolué : alors qu’à une époque la bouclette se présentait comme un tabou pour la gent masculine, les nouvelles générations prennent soin de leurs cheveux naturels. Certains les portent même plus longs, ou en dégradé court, afin de préserver leurs mouvements sur le dessus du crâne.

Si l’on souhaite précisément connaître sa nature de cheveux, la spécialiste recommande de se référer à l’échelle de Walker. Cette méthode, réalisée par André Walker (célèbre coiffeur afro-américain qui s’occupa notamment d’Oprah Winfrey et Michelle Obama), classe les cheveux en quatre catégories principales (lisses, ondulés, bouclés et crépus) et trois sous-catégories (fins, épais et très épais). « L’origine n’a pas toujours à voir dans la nature du cheveu, reprend Aude Livoreil-Djampou. Certaines personnes d’Afrique du Nord ou subsaharienne ont des cheveux bouclés, alors que d’autres à la peau blanche en ont des crépus ». Trois mots d’ordre semblent toutefois essentiels pour le soin de toute boucle : hydratation, douceur et délicatesse. Les nœuds se démêlent avec indulgence et les différentes étapes nécessitent parfois de la patience. Certains produits, et routines, seront davantage adaptés aux cheveux épais plutôt que fins.

Un nettoyage en douceur

« J’ai remarqué que de nombreux hommes ont tendance à utiliser une base lavante, adaptée pour le corps, mais pas pour les cheveux bouclés », explique Aude Livoreil-Djampou. L’utilisation d’un shampoing doux reste donc plus appropriée pour laver le cheveu frisé, qui sécrète peu de sébum. La coiffeuse recommande un nettoyage une à deux fois par semaine, le cuir chevelu se salissant moins facilement qu’une autre nature de cheveu. Les huiles végétales et autres ingrédients naturels sont à privilégier devant les composants asséchants comme l’alcool, le sulfate ou le silicone, qui « apportent de la brillance mais aucune nutrition ».

Energizing shampoo, Davines sur davines.com, 250 ml, 23 euros. Davines

« La marque italienne Davines propose des produits efficaces. Le shampoing Energizing aux huiles essentielles de cannelle, gingembre et poivre noir est très apprécié par notre clientèle. Il stimule la circulation sanguine, fortifie le cuir chevelu et hydrate durablement ! »

Vegan hydratation shampoo, Cut By Fred sur cutbyfred, 290 ml, 29 euros. Cut By Fred

Autre proposition de la spécialiste : le Vegan hydratation shampoo de Cut By Fred qui s’adapte à toutes les natures de cheveux, dont la boucle. La griffe 100% française propose un produit à l’amande qui allège et assouplit la chevelure, de la plus lisse à la plus crépue.

La délicatesse du démêlage

« Il faut accorder une attention particulière au démêlage, insiste Aude Livoreil-Djampou. Les boucles ont besoin d’être régulièrement démêlées, mais en douceur. Il ne faut surtout par le réaliser à sec avec un peigne rigide. L’idéal est d’utiliser ses doigts et un spray hydratant pour assouplir et détacher les nœuds. Il est également possible de se servir d’une brosse souple, comme le Tangle Teezer, pour terminer l’étape. »

Après un shampoing, un conditionneur ou un masque sont fondamentaux pour une parfaite hydratation et définition de la chevelure. S’il n’est pas non plus toujours évident de préserver ses mouvements naturels tout au long de la journée, notamment lorsqu’on sabote ses boucles par une casquette ou un casque, la spécialiste conseille de l’eau ou à nouveau du spray hydratant pour revivifier la tenue.

Masque hydratant intensif Curl Expression, L’Oréal sur sephora.fr, 250 ml, 33 euros. L’Oréal

« L’Oréal propose la gamme Curl Expression spécialement conçue pour les cheveux bouclés. J’aime particulièrement le masque hydratant intensif qui hydrate en profondeur », confie Aude Livoreil-Djampou.

Replenishing Butter, Davines sur davines.com, 200 ml, 35 euros. Davines

Comme un pot de crème comestible, le beurre authentique purement végétal de Davines nourrit comme il se doit les cheveux particulièrement secs. Pour une bonne efficacité, la marque conseille de le laisser poser 5 minutes avant le shampoing.

Vegan Wake Up Curl Day 2, Cut By Fred sur cutbyfred.com, 26 euros. Cut By Fred

Cut By Fred propose un spray hydratant à la douce senteur de fleur d’oranger, qui sublime les boucles, leur redonne cet aspect rebondi et évite les mauvais nœuds. À appliquer en quelques pschitts suivis de mouvements de la main sur cheveu mouillé ou sec.

Une crème sans rinçage

Une fois les étapes sous l’eau exécutées, Aude Livoreil-Djampou recommande la crème coiffante, sans rinçage, mais plutôt adapté pour un cheveu épais plutôt que fin ! Elle sublime le mouvement naturel du cheveu et assure à nouveau une bonne hydratation de la fibre capillaire.

Crème de jour Fondamentale, Kérastase sur kerastase.fr, 150 ml, 36,70 euros. Kérastase

Dans la gamme Curl manifesto de Kérastase, la crème de jour réduit tout frisottis des cheveux bouclés à crépus. Elle serait notamment dotée d’un « bouclier anti-humidité »… De quoi bien protéger ses boucles des intempéries.

Crème sans rinçage Kurl Nectar, Les Secrets de Loly sur secretsdeloly.com, 250 ml, 19,90 euros. Les Secrets de Loly

« Si l’on apprécie le parfum parfois fruité des produits des Secrets de Loly, je les conseille grandement aux hommes pour leur efficacité sur ce type de cheveux », poursuit-elle. Si la coiffeuse préfère le Kurl Nectar à l’aloe Vera et au miel, Benjamin, lui, qui a un cheveu fin, utilise le lait capillaire à l’huile de jojoba et à l’amande douce.

La touche fondante

Et comme si cette foison de produits ne suffisait pas, une gelée ou une mousse « fondante », apporteront le volume adéquat. Cela permet également d’éviter les frisotis qui se manifesteraient.

Crème en mousse 10-en-1 sans rinçage Curl Expression, L’Oréal sur sephora.fr, 29,90 euros. L’Oréal

Pour une boucle définie à souhait, la spécialiste recommande la mousse 10-en-1 sans rinçage Curl Expression de L’Oréal, qui promet hydrater la chevelure et intensifier ses mouvements.

Gelée d’hibiscus, Kalia Nature sur kalianature.com, 250 ml, 19,90 euros. Kalia Nature

« Il est possible de remplacer la mousse par une gelée pour un cheveu plus délicat, comme celle à l’huile végétale de graines d’hibiscus de Kalia Nature, qui définit avec finesse les boucles ». Une fois appliquée, la routine devrait être enfin complète ! Le séchage se fait à l’air libre pour maintenir des boucles vivantes. Sans doute l’étape la plus facile.

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes