Juliette Lévy (Oh My Cream !): «Aucune crème n’a jamais effacé une ride»

Share

La fondatrice de Oh My Cream !, Juliette Lévy. Oh My Cream !

En dix ans, la trentenaire sans filtre a rendu populaire et désirable la cosmétique clean, à travers ses boutiques-instituts dans toute la France.

«Les consommateurs ne sont pas dupes, ils savent très bien qu’aucune crème n’a jamais effacé une ride installée, annonce d’emblée Juliette Lévy. En revanche, un teint lumineux, une peau souple, un joli grain… Pour ça, la cosmétique sait très bien faire. » Ce discours franc et tranché a certainement joué dans le succès d’Oh My Cream !. Il y a dix ans, cette passionnée de beauté passée par l’Essec décide de prendre le contrepied d’une industrie trop marketée à son goût pour ne proposer, dans son concept store, que des produits choisis pour leur efficacité et de préférence, aux formules naturelles.

Et la jeune entrepreneuse de faire émerger, en France, cette « clean beauty » dont on parlait encore à peine, avec une sélection pointue, à l’instar de Tata Harper (ce sera l’une des premières à distribuer la gamme bio estampillée « made in Vermont »), Dermalogica, l’anglaise Ren Clean Skincare ou encore l’islandaise BioEffect. « J’avais envie de mettre en lumière cette nouvelle…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Black Friday

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes