Les Milanaises vont faire la mode cette saison

Share

De gauche à droite : le défilé Gucci printemps-été 2024. Miuccia Prada lors d’un défilé Miu Miu en 1996. Gilda Ambrosio derrière le label The Attico. Le tailleur-pantalon milanese de Phoebe Philo. La « sciura », archétype le plus authentique, porte des bijoux toute l’année, et de la fourrure quand il fait froid. Gucci / Getty Images / Phoebe Philo / Mankovsky Gallery from Daniel Featherstone

Elles ont du chic et du chien, le charme de la bourgeoisie et le tempérament italien. Celles que l’on croise (encore) dans les rues de la cité lombarde, inspirent cette saison créateurs et collections.

II y a la sciura au brushing argenté et à la fourrure assortie qui savoure une pasticceria chez Cova, institution de la Via Monte Napoleone. La ragazza en mini et mocassins Gucci, téléphone vissé à l’oreille dans les rues de Brera. La chiquissime donna, inconditionnelle de Prada, faisant son shopping à la Galleria Vittorio Emanuele II… Quel que soit son âge, la Milanaise est à nulle autre pareille, cultivant une allure à la fois sobre et sophistiquée. « Elle est à l’image de sa ville, avec son architecture un peu austère de l’extérieur, mais qui recèle des trésors de beauté, des cours intérieures luxuriantes, des appartements décorés de bronze, de marbre, de velours », compare Xavier Rougeaux, CEO de la marque de maroquinerie Valextra fondée Piazza San Babila.

« La Milanaise est le reflet de ce qu’est Milan, un luxe jamais ostentatoire – d’ailleurs, elle n’aime pas montrer les marques des vêtements qu’elle porte. De même que la Romaine assume un style bien plus voyant, sans doute parce…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes