Louis Vuitton Watch Prize : les cinq projets finalistes dévoilés

Share

Les candidats finalement retenus pour l’édition inaugurale du prix dédié par Louis Vuitton à l’horlogerie indépendante sont désormais connus. Verdict début 2024…

Pour une première édition, le Louis Vuitton Watch Prize pour les créateurs indépendants aura créé un véritable engouement : il aura suscité près d’un millier de candidatures. Signe, s’il en fallait un, de la créativité foisonnante actuelle du secteur horloger…
Imaginé par Jean Arnault, directeur de la division Horlogerie de Louis Vuitton, ce prix entend célébrer la créativité, le savoir-faire et l’innovation en encourageant les artisans et entrepreneurs à devenir la future génération d’horlogers. Après des mois d’une patiente sélection par un jury de 45 experts, seulement cinq candidats auront été retenus pour la finale de ce prix. Leurs cinq critères afin de départager les nombreux projets : la complexité technique, la créativité, le design, l’innovation et le savoir-faire. Bref, tous les composants d’un garde-temps ou d’une horloge de qualité. Le lauréat final de cette première édition devrait être dévoilé début 2024.

Les cinq projets sélectionnés pour la finale du Louis Vuitton Watch Prize (par ordre alphabétique)

Chronographe Rattrapante Réf. 2941 Louis Vuitton Watch Prize

Petermann Bédat – Gaël Petermann & Florian Bédat ont imaginé ensemble un Chronographe Rattrapante Réf. 2941. « Nous aimons qu’il y ait une harmonie entre les composants, nous avons donc cherché des courbes comme cela se faisait dans les montres de poche », expliquent-ils. Ce chronographe monopoussoir à rattrapante en platine est doté d’un compteur des minutes sautant. Son fond ouvert dévoile l’extrême qualité de ses finitions.

Chronomètre Artisans Louis Vuitton Watch Prize

Simon Brette a pour sa part soumis au jury du prix sa première montre, la Chronomètre Artisans. Une pièce au style néoclassique associant finitions de Haute Horlogerie et calibre manufacture. « Ma plus grande fierté est d’avoir créé la rencontre et la coordination entre des artisans français et suisses d’exception », a-t-il confié.

« J’ai voulu que cette création soit l’expression de la beauté, de la complexité et de la fragilité du vivant » : John-Mikaël Flaux a pour sa part soumis au jury une pièce très étonnante, L’Abeille Mécanique, embarquant un mouvement AB-01, à remontage manuel à clé, avec mouvement carrousel et indication poétique des heures.

L’Abeille Mécanique Louis Vuitton Watch Prize

Andreas Strehler & Enrico Santoni ont choisi de présenter en duo une Tischkalender Sympathique, un calendrier de bureau perpétuel mécanique avec indication de l’année, du mois, de la date et du jour de la semaine en laiton doré, serti de lapis-lazuli. Une création intégrant une montre de poche « maître chronométreur » en acier Damas avec glace saphir, avec indication des heures, minutes, secondes, jour et nuit, état de la mémoire mécanique.
« L’inspiration vient du passé comme du présent. Les solutions mécaniques permettent de créer de nouveaux besoins », explique le duo.

Tischkalender Sympathique Louis Vuitton Watch Prize

Raúl Pagès propose pour sa part une RP1 Régulateur à Détente, superbe et sobre montre-bracelet en acier, dotée d’un calibre manufacture dont l’échappement à détente pivotant a été conçu et fait main par l’horloger en personne.

RP1 Régulateur à Détente Louis Vuitton Watch Prize

https://www.louisvuittonwatchprize.com/fr/

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes