Quelle chemise avec un smoking?

Share

LA CHRONIQUE DE JULIEN SCAVINI – Depuis que Sean Connery a interprété l’agent 007, le col classique, retombant, dit français ou italien, est celui qui convient.

Papillon, ceinture et souliers vernis sont prêts pour aller avec le smoking. Reste LA chemise. Blanche évidemment. Immaculée même. Depuis que Sean Connery a interprété l’agent 007, le col classique, retombant, dit français ou italien, est celui qui convient. Regardez le roi Charles III! Oubliez les cols cassés absolument ringards, toujours ridiculement chiches. Si vous vous entêtez, le choisir très haut, et porter un gilet.

La chemise doit-elle avoir ses boutons cachés par une bande de tissu? Sean Connery, encore lui, nous apprend que ce n’est pas une obligation, de fins boutons en nacre s’avèrent suffisamment discrets. Mais alors, une simple chemise ne suffirait-elle pas même pour un smoking? Probablement oui, tant que le coton est impeccable. Et si les boutons sont visibles, ils peuvent même être d’une fine nacre noire. Dernier point, le plastron. Une option possible. Soit du même tissu que le corps, la double épaisseur donnant un tombé supérieur au devant, soit dans un tissu à effet.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 19% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes