Sur Les Champs-Élysées, le grand échiquier horloger

Share

Les noms les plus prestigieux de l’horlogerie mondiale ne rêvent que d’une chose : s’y implanter. Mais pourquoi tant de montres à l’ombre de l’Arc de Triomphe ?

La plus belle avenue du monde a déjà revêtu ses habits de lumière, Noël oblige. Une nouvelle boutique horlogère vient tout juste d’y être inaugurée, en présence de l’aventurier Mike Horn en personne. Côté pair, au 120, la Casa Panerai présente sur deux étages et 200 m2 l’univers de la manufacture suisse. Non loin, y est implanté depuis dix ans un autre grand nom du secteur, TAG Heuer. De l’autre côté de l’avenue, un peu plus bas, brille la façade de Rolex ouverte avec Dubail en 2020. Le numéro d’à côté, au 73, accueillera la nouvelle adresse IWC au printemps. Tudor, qui a tenu une boutique éphémère au 65 pendant plus d’un an sur 2022-2023, ne rêve que d’y revenir.

En quelques années, l’horlogerie a donc pris la clé des Champs, qui ont, entre autres atouts, l’avantage de réunir de nombreuses boutiques ouvertes sept jours sur sept. « Il existe très peu d’endroits dans le monde accueillant à la fois un trafic important et une clientèle fortunée, analyse Jean-Marc Pontroué, président de Panerai

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes