Affaire conclue : tout savoir sur Harold Hessel, l’un des experts de l’émission

Share

Afficher Masquer les titres

Affaire Conclue est diffusée sur France 2 depuis août 2017. L’émission télévisée met notamment en scène des vendeurs qui souhaitent se séparer d’un objet ancien ou insolite, et des acheteurs professionnels. Entre ces deux catégories, il y a les commissaires-priseurs. Effectivement, ce sont ces derniers qui évaluent l’objet en question.

C’est dans cette catégorie qu’on trouve Harold Hessel, un commissaire-priseur et expert en art qui intervient régulièrement dans le programme. D’ailleurs, que sait-on vraiment sur lui ? Quel est son parcours ainsi que sa personnalité ? Dans cet article, nous vous dévoilons tout ce que l’on sait sur cette figure emblématique d’Affaire Conclue.

Le principe d’Affaire Conclue

Sur France 2, du lundi au vendredi, Julia Vignali vous invite à regarder Affaire Conclue. C’est le rendez-vous incontournable des amateurs d’objets insolites et de bonnes affaires. Dans cette émission inspirée d’un format allemand, vous suiverez la destinée des plusieurs objets.


À lire
Magali Ripoll (N’oubliez pas les paroles) maman de deux enfants : elle se livre sur son quotidien

Une destinée qui se joue en deux temps :

  • L’évaluation par des experts en art
  • La mise aux enchères devant des brocanteurs aguerris

Notons par ailleurs que c’est toujours le vendeur qui a le dernier mot pour accepter ou refuser l’offre la plus haute. Bref, grâce à cette recette, Affaire Conclue captive un large public, qui aime explorer le patrimoine culturel français.

Toutefois, il faut reconnaître que cette exploration ne serait pas possible sans le savoir-faire des spécialistes et des acheteurs. Voilà pourquoi dans cet article, on va s’intéresser à un commissaire-priseur que vous connaissez sûrement, à savoir Harold Hessel.

Qui est donc Harold Hessel ?

Harold Hessel, 44 ans, est le chouchou des fans d’Affaire Conclue. Depuis 2017, il les régale avec ses histoires fascinantes sur les merveilles oubliées des Français. Cependant, qui se cache derrière ce sourire séduisant et cette érudition impressionnante ?


À lire
« Je trouve ça déplorable » : Julia Vignali (Affaire conclue) pousse un coup de gueule

Issu d’une lignée bavaroise, Harold Hessel a vu le jour à Bordeaux, le 23 mars 1979. Son site nous apprend qu’il a fréquenté l’École du Louvre et l’Institut d’études supérieures des arts. Il est par ailleurs diplômé commissaire-priseur depuis 2004.

Après l’obtention de son diplôme, il a aussi exercé plusieurs métiers en rapport avec l’art. Ainsi, dans son parcours professionnel, celui qui est commissaire-priseur à Affaire Conclue a travaillé :

  • dans la prestigieuse maison de ventes Hôtel Drouot à Paris
  • avec un grand décorateur de la capitale
  • pour une galeriste dans la galerie d’art Carré Rive gauche
  • sur un site internet spécialisé dans la vente d’objets d’art en ligne

Quant à son aventure télévisuelle, Harold Hessel a fait ses débuts en 2014, en participant à l’émission Vos objets ont une histoire, sur France 2. À l’époque, il avait fait forte impression au point d’être recruté par l’équipe d’Affaire Conclue, alors animée par Sophie Davant.

Depuis, l’expert est l’un des piliers du programme qui attire des millions de téléspectateurs. Harold Hessel est donc un commissaire-priseur hors pair, qui combine talent, élégance et pédagogie. Il a le don de transmettre sa passion pour les objets du passé et de faire rêver les vendeurs comme les acheteurs.


À lire
« Si j’avais accepté… » : Julian Bugier révèle avoir refusé une très grosse émission

Un atout dans Affaire Conclue

Harold Hessel, le maître des enchères d’Affaire Conclue, nous a déjà dévoilé les coulisses de l’émission. Il avoue qu’il ne se contente pas de juger la valeur des objets des vendeurs. Il explique qu’il conseille aussi la production sur le choix des pièces à diffuser.

« Tous les jours, il y a 100 à 150 personnes qui s’inscrivent et donc, je vais aider l’équipe du casting pour sélectionner les objets. C’est-à-dire qu’en quelques minutes, il faut que sur photographie, je puisse donner quelques renseignements. Ça vaut 100, ça vaut 1000, ça vaut 10 000 euros… », a-t-il raconté sur Europe 1 en mai 2023, cité par Femina.fr.

Un travail passionnant et exigeant, qui fait de lui l’un des atouts de l’émission !



Content Source: iletaitunepub.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes