Star Academy 2023 : ces académiciens qui ont déjà enregistré un clip avant d’intégrer le château

Share

Afficher Masquer le sommaire

La Star Academy entame une saison spectaculaire, avec un plateau élargi, des diffusions journalières du lundi au dimanche et une tournée pour l’année prochaine. En effet, dévoilée par TF1 le 4 novembre dernier, cette édition met en scène 13 candidats au château de Dammarie-les-Lys, sous les yeux de 60 caméras.

La nouvelle promotion, constituée de jeunes de 18 à 25 ans, s’apprête à vivre 3 mois d’intenses apprentissages. Mais certains élèves, tels que Djebril, Julien, Margot, et Marie-Maud, ont déjà amorcé leur carrière avant d’arriver au château. Ainsi, la Star Academy 2023 s’annonce comme une révélation de talents exceptionnels.

Djebril, le talent obstiné

Djebril Slatni, originaire des Alpes-Maritimes, se distingue par son parcours singulier et sa détermination affirmée. D’abord attiré par la danse, son orientation artistique a pris un tournant radical lors d’une année passée au Canada.


À lire
Théo Bertrand (Plus belle la vie) : ce nouveau domaine inattendu dans lequel il se lance

Au fil de cette expérience, sa passion pour le chant s’est révélée et l’a conduit à une profonde réalisation personnelle. Son premier single, Le temps, un mélange pop-R&B, a marqué ses débuts. Il reflète notamment son vécu et son combat contre le harcèlement en raison de sa différence.

Doté d’une voix captivante et de talents de danseur, ce clip comptabilise plus de 23 000 sur YouTube en un an. Malgré sa timidité, il partage désormais sa voix à travers des reprises sur Instagram. La Star Academy s’est donc présentée comme une opportunité en or pour Djebril.

Influencé par des groupes tels que Destiny’s Child et soutenu par sa famille, il voit ce défi comme une étape importante dans son parcours musical. Avec sa détermination inébranlable, ce perfectionniste têtu est prêt à inspirer d’autres par sa musique et son expérience.

Julien, le beau gosse de la Star Academy

Julien, originaire de Pau, est un jeune talent qui a su se démarquer à la Star Academy. Fort d’une décennie de cours de chant, il a captivé ses professeurs avec son talent vocal et des interprétations habitées. Passionné par sa ville, il voit l’aventure Star Ac’ comme le sésame pour intégrer le monde musical.


À lire
Jean-Luc Reichmann (Les 12 coups de midi) ému : une candidate lui adresse une touchante déclaration

Prêt à abandonner toute pudeur, le chanteur en herbe affirme :

« Je ne suis pas là pour jouer au Scrabble. »

Beau garçon au cœur déjà pris, Julien a déjà publié une chanson sous le nom de scène Lieb, en hommage à son père décédé. Confiant dans ses préférences musicales, il dévoile son attachement aux chansons à texte et aux belles voix.

Son single, Shadow Dances, sorti en juillet 2022, explore un univers rock-électro. Il s’agit notamment d’un narratif d’une rupture, en collaboration avec l’artiste Téo Lubin. Par ailleurs, le clip présente un Julien presque méconnaissable aux cheveux longs.

Margot, l’éclat de joie de la Star Academy

Margot, originaire de Rouen, est fan de la chanteuse Jenifer. Repérée sur les réseaux sociaux, la jeune femme séduit par son timbre éraillé et son charme attachant.

Dans une interview à Paris Normandie, elle avoue sa difficulté avec la compétition. C’est la raison pour laquelle elle a refusé de participer à la Star Academy en 2022. Cependant, cette année, poussée par ses amis, elle a décidé de se lancer et de sortir de sa zone de confort.


À lire
Star Academy 2023 : Victorien quitte finalement l’aventure !

Ancienne animatrice de campings, elle a récemment partagé son premier single intitulé Quand tu danses, deux semaines avant son entrée dans l’émission. Cette chanson blues et jazzy exprime les frissons d’un émoi amoureux.

Avec une approche solaire et pleine de vie, à travers ce texte, Margot offre une expérience musicale authentique. C’est notamment le cas des paroles poignantes de sa chanson où elle dit :

« C’était pas prévu qu’tu soies là / J’avais pas l’droit d’craquer sur toi / Mais quand j’t’ai vu, au fond j’ai su / Qu’on partagerait les prochains mois. »

Marie-Maud, la passionnée

Marie-Maud, originaire de la Seine-et-Marne, a développé sa passion pour le chant sur Instagram. Elle a fréquenté le Dalida Institut à Aix-en-Provence sous le nom de Marys et elle a déjà donné des concerts.

Son parcours professionnel antérieur, insatisfaisant, l’a finalement conduite à la Star Academy, qu’elle considère comme un tournant majeur dans sa vie. Troisième éliminée de la compétition, elle est pourtant arrivée à Dammarie-Les-Lys avec un projet musical préexistant.


À lire
Télématin : une chroniqueuse quitte l’émission pour rejoindre la matinale de TF1, animée par Bruce Toussaint

Bien que son aventure à la Star Academy se soit terminée précocement, Marie-Maud demeure une artiste prometteuse. D’ailleurs, son style « très urbain, pop et mélancolique » transparaît dans ses reprises sur YouTube, dont une de Jorja Smith.

Son premier single, Si j’ai mal, dévoilé en octobre, révèle notamment une ballade au piano émotionnelle. Dans ce morceau, la jeune artiste de 24 ans exprime un amour déchu.

« Peut-être que c’est surmontable, c’est inimaginable / Tu réponds pas à mes messages comme si j’ai agi mal / Quand j’ferme les yeux, je crois te voir présent dans chaque image / Pourquoi tu te caches, quand t’étais là, on était pas si mal », peut-on écouter.



Content Source: iletaitunepub.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes