Avec Diari d’Amore, Nanni Moretti domestique le théâtre

Share

CRITIQUE – Le cinéaste italien met en scène deux courtes pièces de Natalia Ginzburg sur le couple. Saisissant et féroce.

Francesco et Marta sont dans un lit. Ce lit conjugal où il semble n’y avoir plus de devoir. Lui en pyjama, elle en chemise de nuit. Il dit: «Alors?» Elle répond: «Alors quoi?» Lui: «Tu voulais me dire quelque chose?» Elle: «J’en ai plus envie.» Francesco est interprété par ce grand acteur, Valerio Binasco dirigé par Nanni Moretti. En effet, le célèbre réalisateur italien laisse pour la première fois de côté sa caméra et fait, avec Diari d’Amore, ses premiers pas au théâtre. Sous ce titre générique, deux comédies (en VO surtitrée) de Natalia Ginzburg: Dialogo et Fragola e panna (dialogue et fraise et chantilly). Cité ci-dessus, l’incipit de Dialogo donne le ton délétère et sardonique d’un couple à la dérive. L’intrigue importe peu. Tout est dans l’atmosphère qui n’oblige pas une mise en scène spectaculaire mais nécessite un bon directeur d’acteurs et pour cela, nous pouvions compter sur l’humanité désenchantée de Nanni Moretti.

Marta (magnifique Alessia Giuliani) avoue à son mari Francesco…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 67% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes