Notre critique de Neige, au théâtre de La Colline: féerique

Share

CRITIQUE – Avec ce spectacle tout public, Pauline Bureau livre un conte sur les relations parents-enfants.

Neige (Camille Garcia), 14 ans, a tendance à s’évanouir. C’est sans doute parce que sa vie ne lui convient pas. Une façon de se révolter. Sa mère (Marie Nicolle) n’arrête pas de lui faire des réflexions. Il y a des nœuds dans ses cheveux, elle doit sans arrêt répéter ses mouvements de danse. Son père (Yann Burlot) est peu présent, il travaille beaucoup. Le pire est que Neige n’a pas de téléphone portable. Sa maman est contre. « Pourquoi en veux-tu un ? » « Pour appeler mes amis », répond sa fille. « Mais tu n’as pas d’amis ! »

Apprends-moi à rêver, à marcher sur les mains, à aimer le temps qui passe

Neige à sa mère

Dans ce quotidien d’une tristesse sans nom, il y a une lueur d’espoir. Le beau Chris (Anthony Roullier très « stylé ») lui a offert des fleurs. Pourtant, contre toute attente, il lui préfère Delphine (Claire Toubin). Pour supporter son existence, Neige se confie à son « cher journal » et se réfugie dans la forêt. Elle y rencontre un chasseur inoffensif qui a décidé de vivre en ermite (Régis Laroche). Pauline Bureau a lu Psychanalyse…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes