Rafael Nadal est de retour, ses montres Richard Mille aussi

Share

La collection de montres inspirée de celles portées par Rafa Nadal sur les courts de tennis revient en trois versions extrêmes.

Il est enfin de retour à la compétition après presque un an d’absence. Le légendaire joueur de tennis espagnol Rafael Nadal revient enfin sur les courts. Pour cette année, et plus si ses résultats et sa santé le permettent. Et qui dit Nadal dit Richard Mille : depuis de longues années, précisément depuis 2008, le poignet du tennisman est indissociable des modèles imaginés par l’horloger de l’extrême. Des exploits mariant résistance extrême et légèreté ultime, qui auront permis au célèbre gaucher de les porter même en jouant. Il faut dire que Richard Mille a toujours considéré la montre comme un accessoire pratique qui doit être à la fois utile et totalement fiable, quelle que soit l’activité de son propriétaire. Quant aux amis de sa marque, il fallait qu’ils portent leur montre dans la pratique de leur sport : quelle meilleure preuve de ses aptitudes extrêmes.

La nouvelle RM 35-03 Automatique Rafael Nadal, quatrième montre de la collection RM 035. Richard Mille

La collection de montres RM 027 Tourbillon portées par Rafa Nadal sur les courts est déjà rentrée dans l’histoire du tennis comme dans celle de l’horlogerie. Ces RM 027 à tourbillon ultralégères adoptées par le champion sont capables de résister à des accélérations de plus de 12 000 G… Plus récemment, la collection RM 035 de montres « bébé Nadal » a été conçue comme un concentré de technologie plus à la portée du grand public. Enfin, d’une certaine façon : au lieu d’environ 800000 euros, il faut compter aux alentours de 250000 euros pour s’en offrir une. « Nous cherchons, chacun dans nos domaines respectifs, à atteindre l’excellence. Nous parlons le même langage avec Richard, a expliqué Rafael Nadal. Garder intacte cette passion pour ce que nous réalisons chaque jour me paraît essentiel. ».

La nouvelle RM 35-03 Automatique Rafael Nadal, quatrième montre de la collection RM 035. Richard Mille

La nouvelle RM 35-03 Automatique Rafael Nadal, quatrième montre de la collection RM 035, au mouvement squelette doté d’une réserve de marche d’environ 55 heures, aura supposé trois ans de développement. Elle est proposée en trois versions – Quartz TPT bleu et blanc, Quartz TPT blanc et Carbone TPT, et Carbone TPT –, avec des échancrures inspirées de la RM 27-04 Tourbillon. Entièrement squeletté, le mouvement se laisse admirer des deux côtés du boîtier au travers de verres saphir. La platine et les ponts, architecturés en titane grade 5 et traités électro-plasma gris et PVD, accentuent le caractère graphique de la pièce. Les aiguilles squelette pointent sur le rehaut également en titane grade 5 microbillé, ponctué des chiffres 3, 6, 9, 12 inclinés vers le mouvement pour créer toujours plus de profondeur.

La nouvelle RM 35-03 Automatique Rafael Nadal, quatrième montre de la collection RM 035. Richard Mille

Ce modèle inaugure un nouveau mécanisme de remontage : le « rotor papillon ». Cette invention brevetée donne au propriétaire un contrôle direct sur le remontage du mouvement automatique. Cela offre au porteur de la montre la possibilité de modifier lui-même la géométrie du rotor, en contrôlant le remontage du mouvement en fonction de son mode de vie et de ses activités. Un indicateur situé à 6 heures permet à l’utilisateur de la montre de savoir si le rotor est en fonctionnement (ON) ou débrayé (OFF).
Enfin, son sélecteur de fonction est conçu comme une boîte de vitesses pour les fonctions. Le poussoir situé à 2 heures permet de sélectionner d’une simple pression la position neutre, le remontage ou la mise à l’heure. Une aiguille à 2 heures affiche la fonction choisie.

La nouvelle RM 35-03 Automatique Rafael Nadal, quatrième montre de la collection RM 035. Richard Mille

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes