Anne Roumanoff: trente-six ans à faire rire

Share

CRITIQUE – Avec L’Expérience de la vie , l’humoriste dresse un bilan de sa carrière et de sa vie sentimentale. Et offre une galerie de portraits décalés.

Affublée de gants de boxe rouges, en veste et pantalon noirs, Anne Roumanoff, 58 ans, entre en scène sur la musique d’Eye of the Tiger. La petite brune «plus grosse que sur l’affiche» de son nouveau spectacle, le quatorzième, entend en découdre. À son habitude, celle qui est l’une des personnalités préférées des Français mêle confidences personnelles et réflexions sur le monde qui l’entoure. Elle traite les sujets qui la questionnent au quotidien: les réseaux sociaux, le couple, ses hauts et ses bas sentimentaux, ses kilos en trop et dresse un bilan.

Un mariage, un divorce, des séparations diverses et trente-six ans de carrière. Sans oublier l’actualité. Quand elle se place derrière une table haute pour jouer le pilier de bistrot qui en a vu d’autres, la salle soupire d’aise. Elle n’a pas oublié son rendez-vous de Vivement dimanche prochain «Radio bistrot». «Expérimentée comme un yaourt périmé», Anne Roumanoff raconte donc avec la précision d’un ethnologue son «expérience de la vie». Et elle est très drôle, notamment quand elle se tourne en dérision.

«Je suis vieille!», réalise-t-elle après avoir été doublée dans une file d’attente. Son sketch sur les caisses automatiques des supermarchés sent le vécu. Les observations de la chroniqueuse d’Europe 1 sur l’époque font mouche. Les femmes se reconnaissent. Les hommes sont faussement outrés. À travers une galerie de portraits, elle pointe du doigt ce qui embarrasse son existence, racisme, homophobie, influenceuse, dictature de l’apparence inspirée par son propre cas.

Développement personnel

Caméléon, généreuse et fine, l’actrice a l’art de faire surgir des personnages familiers. Une bouchère dont la fille lui apprend à penser et à « être woke », change de comportement à son contact. Une femme applique à outrance les méthodes de développement personnel qu’elle découvre dans les livres. Une coach américano-belge-suisse spécialiste des relations de couple donne des conseils aux spectateurs accompagnés. Dirigée par le metteur en scène Gil Galliot, Anne Roumanoff a rodé son one-woman-show à Paris et en province.

Elle ne s’est pas calmée depuis son premier spectacle, « Bernadette, calme-toi! », en 1987, mais elle a mûri et appris à philosopher

Elle est au point. Elle ne s’est pas calmée depuis son premier spectacle, Bernadette, calme-toi!, en 1987, mais elle a mûri et appris à philosopher. Si elle ne sort pas avec George Clooney, elle peut affirmer aujourd’hui que Tout va presque bien!. Presque, c’est mieux que tout à fait, parce que le bonheur ne fait pas rire.

L’Expérience de la vie , le 26 décembre à l’Olympia (Paris 9e), puis jusqu’en juin en tournée dans toute la France. www.anneroumanoff.com

Content Source: www.lefigaro.fr

Table of contents

En savoir plus

Nouvelles récentes