«Je me suis autocensuré» : Guillaume Gallienne partage son expérience en tant que professeur de théâtre aux États-Unis

Share

Invité de France Inter mardi pour la promotion du film Une affaire d’honneur de Vincent Perez, dont il est à l’affiche, l’acteur revient sur les contraintes qu’il a rencontrées en donnant des cours à l’université de Princeton en 2018.

«Le début du wokisme était très vibrant, surtout dans une université». Invité de France Inter mardi 19 décembre pour la promotion du film de Vincent Perez Une affaire d’honneur, dont il est à l’affiche, Guillaume Gallienne a partagé son expérience peu concluante de professeur de théâtre à l’université de Princeton, aux États-Unis, en 2018.

L’acteur et réalisateur y donnait notamment des cours sur le sentiment amoureux. Dans le syllabus de son cours, il était indiqué que les étudiants devaient «s’embrasser» et se «toucher» lors des répétitions. Ces scènes, qui posaient «des limites», avaient été validées en amont par des psychiatres de l’université. «Lors de l’examen final, je me suis rendu compte que personne ne se touchait et ne s’embrassait. Je me suis autocensuré», déplore le comédien au micro de Léa Salamé.

Guillaume Gallienne a également précisé à France Inter qu’une élève s’était plainte de son enseignement: « C’était l’hiver, au tout début des cours de théâtre. Je lui ai dit: “excuse-moi, est-ce que tu portes quelque chose sous ton gros pull ? Et le cas échéant est-ce que tu accepterais de l’enlever pour que je voie comment tu es placée et comment tu respires ?”.» L’étudiante avait alors accepté. Le lendemain, l’administration de l’université a convoqué le comédien dans ses bureaux.

«Une personne m’a montré un mail qu’avait envoyé cette étudiante. Elle s’était sentie très humiliée. J’avais, selon elle, abusé de mon pouvoir en lui demandant de se déshabiller devant tout le monde. J’ai rétorqué que je lui ai seulement demandé d’enlever son pull. Et là le mec m’a dit : “On sait, on fait juste notre boulot”. Il n’y avait que quatre autres étudiants dans la pièce. S’ils avaient été les meilleurs amis de cette étudiante, j’aurai été dans le premier avion», a-t-il déclaré.

Dans Une Affaire d’honneur, Guillaume Gallienne incarne Eugène Tavernier, un maître d’armes qui réellement existé. Le film de cape et d’épée de Vincent Perez retrace le Paris de la fin du 19e siècle, marqué par les duels. Doria Tillier, Roschdy Zem Damien Bonnard sont également au casting du long-métrage qui sort en salles le 27 décembre.

Content Source: www.lefigaro.fr

En savoir plus

Nouvelles récentes